Complexio

Dynamic Simulations

lundi, octobre 23, 2017

 Nous proposons, dans le cadre de cette conférence, de faire des démonstrations interactives de deux logiciels qui ont été initialement développés l’un dans le cadre d’un projet de recherche aidé financièrement par le Predit (Programme de Recherche et d’Innovation dans les Transports Terrestres, Ministère de l’Ecologie), et l’autre dans le cadre d’un FUI (Financement Unique Interministériel via Oséo) et labellisé par le pôle de compétitivité Advancity.

 

Ces deux logiciels ont fait l’objet de nombreux développements ultérieurs par leurs concepteurs, et peuvent être testés aujourd’hui directement sur internet par tout un chacun (ordinateur, tablette, et même téléphone mobile). Le premier logiciel Dynaville a été créé par la société Complexio et avec les analyses statistiques de la société Simaris. Il permet de simuler l’évolution d’un territoire à un horizon d’une dizaine d’années de manière dynamique (c’est-à-dire année après année) : nombre d’habitants, logements, équipements scolaires, déplacements (domicile-travail, études, achats, services, loisirs, et autres motifs personnels). Les simulations sont réalisées selon divers scénarios de politiques de logement et d’emplois, et selon l’évolution des critères d’attractivité du territoire. Les critères d’attractivité jouent un rôle primordial dans la dynamique du territoire. Ils évoluent au fil du temps en fonction des caractéristiques du territoire d’étude lui-même, mais également, en fonction des territoires avec lesquels il entre en concurrence. Parmi ces critères d’attractivité on trouvera, notamment, l’accessibilité aux pôles d’emplois, le type de logements, les équipements publics (parmi lesquels scolaires), l’accessibilité aux commerces (de proximité et centres commerciaux périphériques), etc. De plus, ces critères n’auront pas le même poids selon le type de ménages (accès à l’emploi pour les actifs, accès aux équipements scolaires pour les parents, accès à la ville-centre pour les célibataires, etc.). La notion d’attractivité revêt un caractère stratégique, elle conditionne le devenir du territoire, sa structure démographique, et dépend des orientations souhaitées par les élus pour leur territoire (quelle stratégie de développement, quel type de population souhaite-t-on accueillir par exemple ?). Ce logiciel peut être utilisé aussi bien par une petite commune que par une grande agglomération, et donne aux élus une visibilité sur les conséquences de leurs décisions dans le temps tout en leur permettant de tester différentes variantes comme s’il s’agissait d’un véritable laboratoire.

 

Le deuxième logiciel Urbanseed a fait l’objet de divers développements par les trois sociétés partenaires : Complexio, Simaris et SUDS. Pour un site stratégique identifié à aménager, le logiciel permet de fournir au politique ou plus généralement aux acteurs de l’urbain, une visibilité sur sa capacité d’accueil (nombre d’habitants, activités économiques) et les conditions d’émergence d’un développement urbain durable. Il a été conçu initialement pour créer des villes nouvelles à l’international (en Chine notamment) selon toutes les conditions d’une pré-programmation urbaine durable. Le logiciel permet de fournir les données chiffrées des différentes composantes de l’opération, soit en termes de population et d’emplois, soit en termes d’espace nécessaire pour accueillir dans de bonnes conditions des logements, des bâtiments d’activité, des services de proximité, des équipements publics et des espaces de respiration. Il fournit également les surfaces construites des différents éléments de programmation, ainsi que des résultats extrêmement détaillés sur les équipements publics induits par la construction des logements et de l’activité économique (bureaux, zones artisanales, industrielles, centres commerciaux). Il a été par la suite adapté pour la création de nouveaux quartiers (ou opérations de réhabilitation) en France, de quartiers réservés au logement, à l’activité économique, ou pour des quartiers mixtes conciliant logements et activités économiques. Cette deuxième version du logiciel dédiée aux quartiers plus qu’à la création de villes nouvelles a été baptisée Urbanseed light.

 

Le développement récent de modèles dynamiques basés sur la théorie des systèmes complexes permet de créer de véritables outils opérationnels d’aide à la décision dans des environnements complexes.

Les problématiques liées au développement durable de la ville relèvent des systèmes complexes. Elles sont, en effet, en prise avec de multiples paramètres qui interagissent les uns avec les autres. De manière très concrète, comment traiter de la politique du logement sans traiter dans le même temps de celle des transports, et sans analyser et réaliser simultanément des projections sur la structure démographique de la population, les perspectives d’emplois dans les bassins du territoire étudié, etc. ?

 

Les interfaces de ces logiciels se veulent conviviales, ils peuvent être testés par des non spécialistes de manière interactive (les liens pour ce faire via internet seront fournis). Ils sont de véritables outils opérationnels destinés aux élus et aux acteurs du monde de l’urbain soucieux de créer toutes les conditions pour un développement urbain durable.

 

Main Menu

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

vendredi, septembre 08, 2017

Prochaine conférence: 9ème Forum Europe FCPAE "Smart City, Green Life", 25 et 26 septembre à Paris

Federation of Chinese Professional Associations in Europe (FCPAE)

 

Interactive and Dynamic Computer simulations for Sustainable Urban Development

System dynamics can be defined as a methodology and a computer simulation technique to monitor complex systems. It is the perfect tool to use for topics dealing with sustainability and strategic urban issues. Recent breakthrough in computer science has considerably enhanced the capabilities of system dynamics models. Friendly interactive simulation environments can be designed and run online. Those interfaces allow to run in the background the multiple variables, data, integro-differential equations and non-linearities needed to support all complex systems. These models empower elected officials and urban policy executives to make educated decisions. Demonstrations of models accessible through internet will be made.

 

Simulations dynamiques et interactives pour un développement urbain durable

La dynamique des systèmes peut être définie comme une méthodologie et technique de simulation des systèmes complexes. Elle est particulièrement adaptée en matière de développement urbain durable. Les développements informatiques récents ont considérablement amélioré les fonctionnalités de ces modèles. Des interfaces interactives et conviviales peuvent être créées et même utilisées via internet. Elles permettent de masquer les données, multiples variables, systèmes d’équations intégro-différentielles et non-linéarités qui sous-tendent tous ces systèmes complexes. Ces modèles sont de véritables outils d’aide à la décision pour les élus et tous les acteurs de l’urbain. Des démonstrations accessibles via internet seront réalisées.